• Default
    • View 1
    • View 2
    • View 3
    • View 4
    • Titre 1
    • Titre 2
    • Chargement...

Suisse

  • 1 commentaire
Rachid ELAIDI Un retour forcé ne devrait pas être
applicable qu’après une réussite de négociation entre le pouvoir
en place et l'opposition ou les différentes positions. Cela semble
mission impossible dans la mesure où le pouvoir est convoité par
tout le monde et dont les pays puissants semblent s'occuper de leurs
propres intérêts et non des citoyens syriens qui sont en situation
de détresse . La Turquie fait des incursions militaires à Afrine
en Syrie et la Russie laisse faire ,Israël bombarde des positions
civiles en Syrie et la Russie et USA laissent faire,...Le retour
forcé est un retour à l'enfer pour ces enfants ,cette génération
gaspillée ,ce peuple syrien qui n' avait jamais le droit de dire son
mot ,pour une guerre impitoyable qui ne dit pas son nom.

Il me semble que tous les 23 pays
arabes et en particulier, le Maroc, l'Algérie, l’Égypte doivent
comprendre, que la non démocratie implique, automatiquement, cette
situation à la syrienne et, dont les pouvoirs en place devraient
être conscients qu'ils ne peuvent fuir nulle part. C'est un
affrontement direct entre une opposition farouche que les pouvoirs
dictatoriaux en place,méritent et ,un pouvoir central qui ne veut
rien lâcher;de peur d'un tribunal de Nuremberg et que personne ne
peut se soustraire y compris les dirigeants juifs d'Israël qui
devraient répondre de leurs crimes envers un peuple innocent . Et
aucune puissance ne peut les sauver d'un jugement de l'histoire ,de
ces dictatures qui manquent d'intelligence politique. Et puis il ne
faut pas oublier DAESH qui circule en catimini,avec ces immigrés en
Europe ,même si leur nombre de ces immigrés ou dire autrement des
réfugiés et des déplacés,est très bas par rapport à ce que
devrait être,dans ces pays dits de droit de l'homme tels la
France,la Grande Bretagne...devraient accueillir !! et surtout
l'Europe devrait travailler d'arrache-pied à rendre une solution de
paix réalisable y compris avec imposition militaire ou faire
fonctionner l'OTAN avec l'article 5 de la charte....

Si cette expulsion de masse se fait
alors l'Europe est devenue une dictature ,une citadelle qui ne mérite
plus de respect mais un retour à l'age des croisades...D'ailleurs
l'Europe se barricade avec ces ''FRONTEX'',...et donc un jour ou
l'autre , l'Europe procéderait à une expulsion forcée et de
masse des 4millions de marocains et autant d'Algériens et
d'égyptiens...là l'Europe aura raison de le faire à condition de
les envoyer vers les dictatures en place et non à l'enfer,mais de
grâce pas aux syriens qui sont victimes et d'opposition et du
pouvoir en place et de l’ostracisme des européens et de tous les
pays ayant accueilli ses pauvres et misérables syriens...mais cela
peut se faire dés que le ciel politique en Syrie devient plus clair
et transparent et donc une démocratie ...
 
Répondre -
  • 1 commentaire
Rachid ELAIDI Un retour forcé ne devrait pas être
applicable qu’après une réussite de négociation entre le pouvoir
en place et l'opposition ou les différentes positions. Cela semble
mission impossible dans la mesure où le pouvoir est convoité par
tout le monde et dont les pays puissants semblent s'occuper de leurs
propres intérêts et non des citoyens syriens qui sont en situation
de détresse . La Turquie fait des incursions militaires à Afrine
en Syrie et la Russie laisse faire ,Israël bombarde des positions
civiles en Syrie et la Russie et USA laissent faire,...Le retour
forcé est un retour à l'enfer pour ces enfants ,cette génération
gaspillée ,ce peuple syrien qui n' avait jamais le droit de dire son
mot ,pour une guerre impitoyable qui ne dit pas son nom.

Il me semble que tous les 23 pays
arabes et en particulier, le Maroc, l'Algérie, l’Égypte doivent
comprendre, que la non démocratie implique, automatiquement, cette
situation à la syrienne et, dont les pouvoirs en place devraient
être conscients qu'ils ne peuvent fuir nulle part. C'est un
affrontement direct entre une opposition farouche que les pouvoirs
dictatoriaux en place,méritent et ,un pouvoir central qui ne veut
rien lâcher;de peur d'un tribunal de Nuremberg et que personne ne
peut se soustraire y compris les dirigeants juifs d'Israël qui
devraient répondre de leurs crimes envers un peuple innocent . Et
aucune puissance ne peut les sauver d'un jugement de l'histoire ,de
ces dictatures qui manquent d'intelligence politique. Et puis il ne
faut pas oublier DAESH qui circule en catimini,avec ces immigrés en
Europe ,même si leur nombre de ces immigrés ou dire autrement des
réfugiés et des déplacés,est très bas par rapport à ce que
devrait être,dans ces pays dits de droit de l'homme tels la
France,la Grande Bretagne...devraient accueillir !! et surtout
l'Europe devrait travailler d'arrache-pied à rendre une solution de
paix réalisable y compris avec imposition militaire ou faire
fonctionner l'OTAN avec l'article 5 de la charte....

Si cette expulsion de masse se fait
alors l'Europe est devenue une dictature ,une citadelle qui ne mérite
plus de respect mais un retour à l'age des croisades...D'ailleurs
l'Europe se barricade avec ces ''FRONTEX'',...et donc un jour ou
l'autre , l'Europe procéderait à une expulsion forcée et de
masse des 4millions de marocains et autant d'Algériens et
d'égyptiens...là l'Europe aura raison de le faire à condition de
les envoyer vers les dictatures en place et non à l'enfer,mais de
grâce pas aux syriens qui sont victimes et d'opposition et du
pouvoir en place et de l’ostracisme des européens et de tous les
pays ayant accueilli ses pauvres et misérables syriens...mais cela
peut se faire dés que le ciel politique en Syrie devient plus clair
et transparent et donc une démocratie ...
 
Répondre -
  • 1 commentaire
Rachid ELAIDI Un retour forcé ne devrait pas être
applicable qu’après une réussite de négociation entre le pouvoir
en place et l'opposition ou les différentes positions. Cela semble
mission impossible dans la mesure où le pouvoir est convoité par
tout le monde et dont les pays puissants semblent s'occuper de leurs
propres intérêts et non des citoyens syriens qui sont en situation
de détresse . La Turquie fait des incursions militaires à Afrine
en Syrie et la Russie laisse faire ,Israël bombarde des positions
civiles en Syrie et la Russie et USA laissent faire,...Le retour
forcé est un retour à l'enfer pour ces enfants ,cette génération
gaspillée ,ce peuple syrien qui n' avait jamais le droit de dire son
mot ,pour une guerre impitoyable qui ne dit pas son nom.

Il me semble que tous les 23 pays
arabes et en particulier, le Maroc, l'Algérie, l’Égypte doivent
comprendre, que la non démocratie implique, automatiquement, cette
situation à la syrienne et, dont les pouvoirs en place devraient
être conscients qu'ils ne peuvent fuir nulle part. C'est un
affrontement direct entre une opposition farouche que les pouvoirs
dictatoriaux en place,méritent et ,un pouvoir central qui ne veut
rien lâcher;de peur d'un tribunal de Nuremberg et que personne ne
peut se soustraire y compris les dirigeants juifs d'Israël qui
devraient répondre de leurs crimes envers un peuple innocent . Et
aucune puissance ne peut les sauver d'un jugement de l'histoire ,de
ces dictatures qui manquent d'intelligence politique. Et puis il ne
faut pas oublier DAESH qui circule en catimini,avec ces immigrés en
Europe ,même si leur nombre de ces immigrés ou dire autrement des
réfugiés et des déplacés,est très bas par rapport à ce que
devrait être,dans ces pays dits de droit de l'homme tels la
France,la Grande Bretagne...devraient accueillir !! et surtout
l'Europe devrait travailler d'arrache-pied à rendre une solution de
paix réalisable y compris avec imposition militaire ou faire
fonctionner l'OTAN avec l'article 5 de la charte....

Si cette expulsion de masse se fait
alors l'Europe est devenue une dictature ,une citadelle qui ne mérite
plus de respect mais un retour à l'age des croisades...D'ailleurs
l'Europe se barricade avec ces ''FRONTEX'',...et donc un jour ou
l'autre , l'Europe procéderait à une expulsion forcée et de
masse des 4millions de marocains et autant d'Algériens et
d'égyptiens...là l'Europe aura raison de le faire à condition de
les envoyer vers les dictatures en place et non à l'enfer,mais de
grâce pas aux syriens qui sont victimes et d'opposition et du
pouvoir en place et de l’ostracisme des européens et de tous les
pays ayant accueilli ses pauvres et misérables syriens...mais cela
peut se faire dés que le ciel politique en Syrie devient plus clair
et transparent et donc une démocratie ...
 
Répondre -
  • 1 réaction
  • 1 commentaire
mathilde prévention des risques professionnels des maçons ! : http://www.officiel-prevention.com/formation/securite-btp/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=94&dossid=277
 
Répondre -
  • 1 commentaire
gladys moinard malheureux ! cela ne serait peut-etre pas arrivé si il y avait une meilleure prévention des risques professionnels dans les métiers du sport : http://www.officiel-prevention.com/formation/fiches-metier/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=206&dossid=510
 
Répondre -
  • 1 commentaire
Pierre Rita Erard Cela fait plus de 40 ans Qu'is jouent aux gendarmes et aux dealer! 40 ans qu'ils dépenses des millions pour rien au leu d'engranger 10 milliards par année! C'est la mafia qui rigole!!! Tout être humain normalement constitué aurait depuis le temps compris et appliquer d'autres mesures! Mais il faut croire que le bon sens et la politique ce n'est pas compatible!!!
 
Répondre -
  • 1 commentaire
Pierre Rita Erard Cela fait plus de 40 ans qu'ils jouent aux gendarmes et aux dealers! 40 ans qu'ils dépenses des millions pour rien au lieu d'engranger 10 milliards par ans. La droite donne l'impression de protéger son business tellement elle se mobilise contre une dépénalisation du cannabis!
Car tout être humain normalement constitué aurait depuis longtemps arrêté de se cogner la tête contre le mur et essayer une autre méthode!
A croire que le bon sens et la politique (de droite) ne font pas bon ménage!

 
Répondre -
Dernières Collections